Comment investir dans l’immobilier aux USA ?

Il est possible d’investir dans l’immobilier aux USA de plusieurs manières. En effet, selon les objectifs que vous poursuivez, vous serez amenés à réaliser un investissement immobilier locatif à l’année, un investissement immobilier saisonnier ou encore un investissement immobilier commercial. Découvrons les atouts et les inconvénients d’un investissement immobilier aux USA.

Investir dans l’immobilier locatif à l’année

Si vous décidez d’investir dans l’immobilier locatif aux USA, il est nécessaire de trouver un marché immobilier qui propose une rentabilité locative plus élevée qu’en France. De plus, il est indispensable de faire appel au professionnel qui connaît ce marché immobilier local américain. Enfin, il faut trouver un partenaire qui pourra gérer la location de votre bien immobilier à l’année. En effet, pour être rentable, l’appartement devra être loué sans vacance.

Pour un investissement locatif à l’année, nous vous conseillons de bien choisir l’État et la ville. La société Auxandra, depuis 2009 a choisi la ville d’Orlando et ses atouts incontestés :

  • une excellente dynamique économique
  • des rentabilités locatives élevées et sécurisées
  • des perspectives de plus-value très profitables.

Ajoutons un impôt faible voire inexistant. Voilà quatre ingrédients qui vous conduiront sans nul doute à choisir la Floride pour un investissement locatif aux USA.

Investir en location saisonnière

Les USA bénéficient d’un tourisme de masse dans de nombreuses villes comme New York, Chicago, Miami ou Orlando. Troisième pays le plus visité au monde en 2017 avec près de 76 millions de touristes derrière l’Espagne (81,8 millions) et la France (86,9 millions). Par conséquent,investir dans l’immobilier en location saisonnière aux USA semble donc un projet très estimable.

Les avantages liés à la location saisonnière sont les suivants :

  • la possibilité de profiter d’un pied à terre aux USA quelques semaines par an
  • la facilité de trouver des locataires dans un pays à forte affluence touristique
  • l’éventualité d’une revente et d’une plus-value

Les limites de cet investissement locatif saisonnier ne sont pas à sous-estimer. Le type de bien à acheter (en Floride une villa et non un appartement). L’impossibilité de gérer seul à distance des locations de courte durée donc des frais de gestion non négligeables. L’obligation de choisir une zone touristique, on en revient toujours à l’emplacement. Ce à quoi il faut ajouter un bon voire très bon taux de remplissage du bien.

La concurrence des groupes hôteliers et des promoteurs est très forte en Floride pour la location saisonnière. Et ce marché explose depuis plusieurs années sans discontinuer, la faute à l’expansion assumée des parcs à thèmes Disney et Universal.

Auxandra

Ce qui peut paraître un investissement locatif opportun pourrait bien ne pas l’être. En conséquence, soyez donc vigilant à l’emplacement de votre achat et surtout aux frais cachés qui pourraient bien grever votre rentabilité locative.

Nous échangeons avec vous sur le sujet par téléphone ou rendez-vous à nos bureaux, contactez-nous !

Les articles sur le même thème