Auxandra > Blog > Investir à Orlando > L’aéroport d’Orlando MCO : le symbole d’une expansion locale
Tous nos articles sur l'immobilier en Floride

L’aéroport d’Orlando MCO : le symbole d’une expansion locale

Rédigé par le
interieur du terminal B de l'aéroport international d'Orlando en 2016

La ville d’Orlando connait un essor économique, social et touristique sans précédent depuis 2013. En effet, l’état de Floride explose une nouvelle fois le record de fréquentation touristique avec plus de 88 millions de visiteurs en 2017 dont plus de 65 millions pour Orlando, et ce chiffre est en constante augmentation.

Pour cette raison, l’aéroport d’Orlando connait une évolution fulgurante en adéquation avec l’expansion de la ville elle-même. Depuis les années 60 où l’aéroport n’était qu’un hangar, jusqu’en 2017 où MCO devient l’aéroport international le plus sollicité de Floride avec 44 611 265 passagers, une évolution remarquable digne de la ville d’Orlando.

 

L’aéroport d’Orlando dans les années 60

Les avions de ligne Boeing ont dopé le tourisme de masse

Dans les année 60 l’aéroport principal d’Orlando se trouvait dans le centre ville, là ou se trouve actuellement l’aéroport exécutif. C’est un petit aéroport national qui prend déjà de l’ampleur, mais assez limité par sa taille et sa localisation trop proche des habitations, qui empêche tout agrandissement.

L’arrivée des Boeings 707 change la donne. En effet les pistes d’atterrissage de l’aéroport de l’époque ne permettent pas aux nouveaux avions d’atterrir. Les Boeings faisant venir de plus en plus de visiteurs en Floride et à Orlando en particulier, la ville a dû passer un accord avec la base militaire de McCoy Air Force afin d’accueillir plus de vols.

La base militaire McCoy à Orlando dans les années 1960

Base militaire aérienne McCoy dans les année 60.

Les vols civils prennent le pas sur les vols de l’armée.

La McCoy Air Force Base se trouvait à l’endroit même où se situe l’aéroport d’Orlando aujourd’hui en 2018.

Cette base militaire aérienne est plus étendue et plus loin du centre. La ville demande donc l’autorisation d’utiliser une partie de l’aérodrome comme aéroport commercial. Elle propose de payer les frais de construction du nouvel aéroport international ainsi que les frais d’entretien et de réparation de l’aérodrome militaire.

4 ans après, en 1964, l’aéroport d’Orlando MCO ouvre ses portes et l’ancienne localisation devient l’aéroport exécutif d’Orlando.

Aéroport d'Orlando à la fin des années 60

L’Aéroport d’Orlando à la fin des années 60.

Les années 70 ou l’essor de l’activité de l’aéroport international d’Orlando MCO

Le trafic de l’aéroport d’Orlando MCO trouve un équilibre tout au long des années 60. Tout s’accélère au début des années 1970 avec l’arrivée de Walt Disney World.

Les Parcs Walt Disney bouleversent l’économie locale

Ce nouvel acteur économique va révolutionner l’histoire de la ville d’Orlando en  entraînant un développement du tourisme de masse et une augmentation significative du nombre de vols. La ville devient vite une destination touristique extrêmement prisée des familles, et les retraités y passent toujours leurs vieux jours.

L’aéroport d’Orlando doit de nouveau évoluer pour faire face à la demande toujours grandissante, et des avions toujours plus gros. Les compagnies aériennes programment de plus en plus de vols à destination de l’aéroport d’Orlando MCO.

Le parc d'attractions magic kingdom à Disney à oRLANDO dans les années 80

Magic Kingdom dans les année 80 à Orlando.

Nouveau terminal et nouvelle envergure internationale

La construction d’un nouveau terminal se met vite en place avec une logique internationale. L’aéroport d’Orlando prévoit que chaque compagnie aérienne se voit dédier une partie du terminal, afin de faciliter le transport des passagers. Un étage est également ajouté au premier terminal.

L’aéroport d’Orlando change définitivement de statut en 1974 avec la fermeture de la base militaire McCoy, et le Airline Deregulation Act qui permet aux compagnies aériennes d’emprunter les itinéraires aériens sans attendre l’approbation du gouvernement.

Les nouvelles compagnies aériennes affluent comme Indies Airways, Aero Union et d’autres compagnies nationales de l’époque. L’aéroport voit son trafic et son nombre de visiteurs augmenter (+5% en moyenne par an). Dans le même laps de temps, les voyages en avion se démocratisent aux États-Unis et la vente des billets d’avion est en plein boom. Voyager en avion est dans l’air du temps.

En 1978, l’aéroport lance la construction d’un nouvel agrandissement, capable de recevoir plus d’avions comme les Boeings et d’ouvrir le champ des possibles pour de nouvelles destinations et augmenter le nombre de vols nationaux et internationaux.

De 1980 à 2000, l’aéroport d’Orlando MCO devient international

Entre 1981 et 1984, l’aéroport d’Orlando maintenant international, double en surface et en capacité de vol et accueille de plus en plus de visiteurs.

Au début des années 1990 des hôtels et commerces s’installent dans la zone, ce qui entraîne un développement du marché immobilier.

L’aéroport international d’Orlando s’agrandit encore jusqu’en 2000 et compte 120 portes ainsi que deux grands parkings. Au début des années 2000, l’aéroport d’Orlando accueille 30 millions de passagers contre 5 millions en 1978.

L’aéroport d’Orlando MCO de nos jours

Les années 2000 apportent encore plus de trafic et de touristes avec l’arrivée des compagnies aériennes internationales comme British Airways, Virgin Atlantic, Lufthansa et Icelandair. L’aéroport construit de nouvelles pistes d’atterrissage pour répondre à la demande.

Les terminaux A et B de l'aéroport international MCO en 2002

Les terminaux A et B de l’aéroport MCO d’Orlando au début des années 2000

 

Entre 2003 et 2006, l’aéroport d’Orlando MCO s’ouvre aux compagnies low-cost et enregistre ainsi un nouveau pic de trafic entraîné par tous ces nouveaux vols qui transitent par MCO.

Depuis 2006, le nombre de vols nationaux et internationaux augmente, et de plus en plus de passagers partent, transitent ou arrivent par l’aéroport d’Orlando MCO. L’augmentation des activités touristiques de la ville attire de plus en plus de monde.

Il devient le 22ème  aéroport des Etats-Unis d’Amérique en 2008 et compte désormais 2 grands terminaux : A et B.

Le futur de l’aéroport d’Orlando MCO

La ville d’Orlando étant en constante expansion, le nombre de voyageurs ne cesse d’augmenter. L’aéroport d’Orlando arrive à saturation en 2014 avec un record de fréquentation touristique : elle devient la 1ere ville des USA à dépasser les 60 millions de visiteurs en une année.

interieur du terminal B de l'aéroport international d'Orlando en 2016

Intérieur du terminal B de l’aéroport MCO en 2016

 

En 2016, après avoir atteint les 40 millions de passagers, la ville décide d’agrandir l’aéroport international MCO en construisant un nouveaux terminal : le terminal C.

La construction se terminera en 2019. Ce terminal C devrait être dédié aux arrivées et aux départs des vols internationaux. Il comprendra également un parking.

design du futur terminal c de l'aéroport international d'Orlando

Design du futur terminal C de l’aéroport d’Orlando

 

L’évolution de l’aéroport d’Orlando MCO est à l’image de celle de la ville d’Orlando : étonnante. D’un hangar militaire transformé en petit aéroport, à un aéroport international extrêmement sollicité qui à a dû s’adapter aux demandes d’une ville devenue un géant.

Un géant du divertissement, mais aussi un géant de la recherche médicale, de la restauration et des nouvelles technologies.

Tous nos articles sur l'immobilier en Floride

Dernier article du blog

Nos vidéos en Floride

Voir toutes nos videos
Voir nos vidéos sur Youtube
WordPress Video Lightbox Plugin