Pourquoi investir aux USA ?

Parmi les pays étrangers où il semble intéressant de diversifier son patrimoine immobilier figurent les USA. Pourquoi investir aux USA ? Il faut regarder du côté de l’économie de l’Oncle Sam pour le comprendre. Nous avons choisi les trois données clés fondamentales pour vous aider à sauter le pas de l’investissement aux USA. Au passage, notez que les USA sont le pays qui reçoit le volume d’investissements étrangers le plus élevé au monde avec plus de 450 milliards de dollars en 2016 ! Un gage de confiance supplémentaire pour investir aux Etats-Unis dans l’immobilier.

Une croissance économique supérieure à l’Europe 

Selon le célèbre magazine économique Forbes l’économie américaine se portera bien en 2019. Investir aux USA représente toujours une possibilité de diversification de patrimoine fiable. En effet, les chiffres avancés sont les suivants : la croissance américaine atteindra 1,75% alors que la croissance européenne devrait se situer autour de 1,25%. Et ce malgré les taux d’intérêt qui risquent fortement de remonter avec un impact sur le marché automobile et l’immobilier.

Un taux de chômage bas qui favorise la réussite de votre investissement aux USA

L’emploi se porte bien aux USA et les perspectives pour l’année à venir sont bonnes. Le taux de chômage fédéral est inférieur à 4%. Investir aux USA c’est miser sur un pays dans lequel le chômage par Etat fluctue entre 2,4% en Iowa et 6,3% en Alaska.

Les USA connaissent un taux de chômage bas partout dans le pays avec certains Etats en situation de quasi plein emploi.

(Source : Bureau of Labor Statistics décembre 2018).

A contrario, les pays européens connaissent des sorts variables avec des taux de chômage allant de 2,9% en République Tchèque à 21,5% en Grèce (Source : Eurostat 2017). Ainsi, au jeu de la dynamique de l’emploi, les USA sont plus attractifs. Donc cela constitue l’une des raisons majeures pour envisager d’investir aux USA dans l’immobilier.

Un prix de l’immobilier accessible et des plus-values encore possibles

Deux choses sont à retenir, d’abord l’accessibilité des prix de l’immobilier aux Etats-Unis comparativement à ceux de la France. D’autre part, les lendemains heureux de la crise des subprimes.

Inutile de dire qu’il est plus abordable de réaliser un investissement immobilier aux USA qu’en France à surface équivalente ! Le prix moyen au m² en ville aux USA s’élève à 2245€. Comparativement, le prix de l’immobilier aux USA est 48% inférieur à celui constaté en France selon le site combien-coute.net.

Investir dans un bien immobilier aux USA coûte 48% moins cher !

combien-coute.net

D’autre part, la crise des subprimes a provoqué entre 2007 et 2008 l’effondrement du prix de l’immobilier américain. Le surendettement de millions d’Américains avait entraîné une chute du prix de l’immobilier évaluée jusqu’à 60% du prix d’avant 2008. En conséquence, les Français et les Européens ont été en position de force pour investir aux USA dans l’immobilier à des prix très accessibles. Et ils ne se sont pas privés de cet investissement locatif !

Aujourd’hui encore, les prix de l’immobilier américain n’ont pas retrouvé partout leur niveau d’avant crise.  La Floride en est la parfaite illustration.

Auxandra.com

Les articles sur le même thème